L’adoption des animaux en refuge de nouveau possible

La problématique du monde animal en cette période de crise ( et confusion) a fait l'objet de plusieurs alertes de la part des des "amis des animaux". Cette tribune de l'ancien maire de Vence, vétérinaire de son état, donne un éclairage sur la situation présente et future.

Cette crise du COVID-19 a entraîné un arrêt des adoptions et mis en péril le modèle économique des refuges, pour lesquels l’adoption est un moyen essentiel de récolte de fonds.

Après un travail conjoint mené avec les principales associations de protection animale et des collègues députés, le Président de la République Emmanuel Macron, le Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et le Ministre de l’Agriculture ont décidé d’agir pour faciliter l’adoption.

Tous les refuges qui mettront en place un dispositif dématérialisé d’adoption pourront à nouveau accueillir des adoptants. J’invite donc la SPA à partager son dispositif d’adoption par internet avec les très nombreux petits refuges qui font l’immense majorité des adoptions en France.

📍 Une dérogation pour nourrir les animaux errants

Maintenant qu’il est possible d’adopter en refuge, j’espère qu’il sera possible de cocher la case « mission d’intérêt général » sur l’attestation de déplacement dérogatoire pour nourrir les animaux.

📍 Mission gouvernementale

Toutes les auditions prévues dans le cadre de la mission gouvernementale qui m’a été confiée par le Premier Ministre auprès du Ministre de l’Agriculture se poursuivent à un rythme normal, par téléphone et visio-conférence. Je rendrai, comme prévu, mon rapport et mes recommandations le 23 juin.
Ce rapport contiendra notamment des solutions concrètes et efficaces pour limiter le nombre d’abandons d’animaux de compagnie en France.

BRAVO et MERCI à tous ceux qui sont mobilisés chaque jour pour limiter l’impact de cette crise sur le bien-être animal. Merci aux nombreuses associations et députés avec qui je travaille conjointement et avec qui nous avons pu obtenir ces résultats.

Loic Dombreval, député à l’Assemblée Nationale

Partager

Laisser un commentaire