L’hommage à Jean-Paul Belmondo, Place Pierre Gautier

Le monument du cinéma français, l’acteur Jean-Paul Belmondo est décédé lundi après-midi à l’âge de 88 ans. Sa relation spéciale avec la Côte-d'Azur était connue de tous, après l’hommage national qu’il a reçu, un hommage de la part de la région qu’il aimait tant était plus qu’une évidence.

Depuis le 13 juillet dernier, la Ville de Nice inaugurait l’exposition « De Bébel à Bébert… » sur la place Pierre Gautier, près du cours Saleya, qui illustre la relation forte entre Jean Paul Belmondo et la Côte d’Azur grâce aux clichés du photographe Charles Bébert, qui l’a suivi pendant des années. Comme l’a dit Christian Estrosi, "cette exposition on voulait qu’il vienne l’inaugurer, il y a deux mois encore on pensait que c’était possible ». Suite au décès de Bebel, le maire de Nice a également notifié que l’exposition qui devait se terminer le 12 septembre a été prolongée jusqu’au 19. Il a également annoncé que d’autres événements en hommage à l’acteur seraient organisés dans les semaines à venir.

Christian Estrosi est ensuite revenu sur les moments privilégiés qu’il a connu avec Belmondo et sur la personne exceptionnelle qu’il était et qu’il représentait : « j’ai eu le bonheur d’approcher cet homme, de partager des instants magiques avec lui. Chaque enfant du peuple, le peuple de France, tout le monde se reconnaissait en lui. Ce fut un choc on le croyait éternel »

Il a ensuite évoqué la relation privilégiée entre Bebel et Nice, « Niçois, tout ce que vous incarnez : amis, femme et homme de culture.. vous connaissez cette affection que Jean Paul portait pour la ville. Il aimait les couleurs, les parfums, les gens de Nice. » Le maire niçois a ensuite cité les différents films que l’acteur a tourné à Nice : « Peau de banane », « La scoumoune », « la victorine », « joyeuse pâques », « une chance sur deux », « la sirène du mississippi ».
« Son empreinte se doit d’être gravée ici, j’ai regardé tous les lieux où il a tourné et vécu. La place du pin se dégage particulièrement, elle sera renommée Place Jean-Paul Belmondo ». Finalement, face au mécontentement exprimé sur les réseaux sociaux, il a été annoncé qu’un autre lieu serait choisi : Le cinéma Mercury.
Après le discours de Christian Estrosi, l’assemblée a pu écouter la musique « Du professionnel » et déposer des roses blanches au pieds d’une photo de Bebel.

Une femme très émue, qui a fait exprès le déplacement pour venir voir l’exposition et assister à l’hommage rendu par la ville s’est exprimée : « c’est un géant du cinéma français, un acteur populaire qui savait tout jouer aussi bien qu’au cinéma qu’au théâtre. Il savait rassembler, c’était une bouffée d’air. J’étais en Italie il y a quelques jours, toutes les chaînes ont parlé de son décès, plusieurs ont diffusé ses films en français ! La preuve que Belmondo n’est pas qu’un monument du cinéma français, Belmondo c’est la France.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire