La France a dépassé la barre des 80 000 décès liés au Covid-19

Avec plus de 700 nouveaux décès recensés à l'hôpital et en Ehpad, le pays a désormais franchi, ce mardi, la barre des 80 000 morts à cause du Coronavirus. Le gouvernement appelle à la plus grande vigilance et a déclaré l'état d'urgence sanitaire jusqu'en juin prochain sans pour autant annoncer un reconfinement qui n'est toujours pas envisagé. Voici le point Covid...

A ce jour, dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, 1 723 personnes sont hospitalisées (+9), 451 personnes sont en réanimation (+2) et 4 978 décès ont été enregistrés à l’hôpital depuis le début de la crise (+43).

La situation épidémiologique est très contrastée. Les taux d’incidence et de positivité des départements de la région sont à nouveau stables ou en légère diminution pour la deuxième semaine consécutive. Les Alpes-Maritimes restent le département le plus touché de la région (905 morts) en terme de positivité et d’incidence (8,7 % et 455), suivi par les Bouches-du-Rhône (2 342 morts ; 7,2 % et 389), puis le Var (782 morts ; 7 % et 305). La circulation des nouveaux variants, en particulier du variant anglais (V1), est en nette augmentation dans la région. Le taux de positivité observé en semaine 5 en région PACA reste supérieur au niveau national : 7,4 % contre 6,3 %. L’activité Covid-19 est stable dans les services des urgences et en baisse dans les associations SOS Médecins.

Les hospitalisations en réanimation (et autres soins critiques) et en hospitalisation conventionnelle pour Covid-19 continuent d’augmenter. Le nombre de décès à l’hôpital est en diminution par rapport à la semaine précédente mais reste à un niveau élevé. L’impact de l’épidémie dans les établissements et services médico-sociaux est toujours élevé il comprit sur la mortalité. Le nombre de clusters est toutefois en diminution régulière par rapport au pic en semaine 1. Dans la région PACA, depuis le mois d’octobre, l’analyse de la mortalité toute cause et tout âge confondu fait apparaître un excès significatif de décès d’environ 30 % principalement chez les personnes les plus âgées. Cette hausse est aussi observée par l’agence Santé Publique France au niveau national, mais de manière moins importante (excès d’environ 20 %). 151 386 personnes ont reçu une première dose de vaccin au 7 février dans la région. 16 018 ont reçu les deux doses.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire