La ville de Nice réglemente le stationnement des livreurs à scooter

Dans certaines zones de Nice, il sera désormais interdit pour les livreurs de stationner en attendant les commandes, et ce de 11h à 21h30.

Après un contrôle mercredi soir par les polices municipales et nationales, les douanes et l’URSSAF, la ville de Nice a décidé d’agir suite aux nuisances causées par un nombre grandissant de coursiers en deux-roues, ainsi qu’aux comportements signalés sur la voie publique.

Et pour cause, de nombreuses plaintes ont été déposées pour stationnement anarchique, bruits, non-respect du code de la route, regroupements...
Suite aux contrôles, les policiers ont également décelé des problèmes plus graves comme des fraudes aux cotisations sociales, des locations d’identités et parfois des livraisons de stupéfiants.

Christian Estrosi a souhaité apporter une réponse ferme face à ces dérives en prenant un arrêté municipal. Il est désormais interdit aux livreurs coursiers de stationner de 11h30 à 21h30 en dehors du temps nécessaire à la livraison ou à la prise en charge de la commande.

Cet arrêté concerne les rues pour tout ou partie :

Alsace Lorraine
De Paris
De Belgique
Pertinax
Assalit
Thiers
Place Saëtone

Cet arrêté prend effet ce jour, jusqu’au 1er février 2022.

Partager

Laisser un commentaire