Le commerce Niçois en action

Pour ses 10 ans, la Fédération du Commerce Niçois et Azuréen fait peau neuve et dévoile son plan d’action et ses résultats. La FCNA en profite aussi pour dévoiler aussi sa nouvelle identité visuelle et annoncer qu’elle modifie sa dénomination en intégrant l’artisanat.

Créée en 2004 par un regroupement d’associations et d’unions commerciales de la ville, la FCNA a pour but d’observer, animer, accompagner et promouvoir le commerce de Nice. Depuis dix années, cette entité fédérative et les associations qui la composent ont animé et dynamisé l’activité commerciale des quartiers avec l’ensemble des partenaires institutionnels et le concours de l’Office du Commerce et de l’Artisanat.

Consciente des enjeux et grands projets émergents, de l’évolution permanente des comportements de consommation et d’une concurrence plus forte, la Fédération du Commerce Niçois et Azuréen a entrepris une évolution de son organisation.

En présence de Bernard Kleynhoff, Président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie, Jean-Pierre Galvez, Président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Auguste Verola, Adjoint à la ville et Bernard Chaix, Président de l’Office du Commerce et de l’Artisanat, le président de la FCNA Philippe Desjardins a présenté le nouveau logo et le nouveau nom de la Fédération.

Il faudra désormais l’appeler la Fédération du Commerce Niçois et de l’Artisanat. Son organisation évolue, elle change de fonctionnement, compte dorénavant quatre commissions (Communication & Réseaux, Animation & Événementiel, Urbanisme Commercial & Projets, Réglementation & Sécurité) et prend de nouveaux engagements.

La FCNA a une véritable volonté d’accompagner les commerces et artisans locaux et compte les aider à se diversifier, notamment grâce au e-Commerce (Commerce en ligne) qui se veut complémentaire de l’activité commerciale.

Pour Yvan Signouret, Président de l’Association Cassini, il est « important pour nous, commerçants, de dialoguer avec la ville ».

De son côté, Auguste Verola, adjoint au Maire de Nice en charge du commerce, explique que cette nouvelle forme de la FCNA « doit renforcer les liens » entre la ville et ses commerçants.

Il regrette cependant qu’une partie de la ville dont certains secteurs clés de Nice comme la zone piétonne, la rue Paradis ou l’avenue de Verdun n’adhèrent pas à la fédération.

La FCNA c’est :

19 associations de commerçants

11 associations de plus qu’en 2004

1 000 boutiques adhérentes dans la ville

Partager

Laisser un commentaire