Le supporteur niçois agresseur de Dimitri Payet échappe à la prison ferme

Tony Calzoni, intérimaire de 28 ans et supporter de l’OGC Nice depuis son enfance, échappe donc à la prison ferme. Sa peine est toutefois assortie d’une période de deux ans de suivi probatoire et d’une « obligation de soins ». Il devra par ailleurs justifier « d’un travail ou d’une formation ». « Il n’y a pas d’emprisonnement ferme, nous n’avons pas entendu faire un exemple », a précisé la présidente lors du rendu du délibéré.
Le supporter niçois est également interdit de stade « pendant cinq ans, soit l’interdiction maximale », a ajouté la présidente. Il devra « pointer au commissariat lors de chaque rencontre entre Nice et l’OM », mais il en sera dispensé pour les autres matchs de l’OGC Nice.
Le match sera rejoué le 28 octobre prochain à Troyes , en terrain neutre.

Partager

Laisser un commentaire