Les 600 ans de la dédition du Comté de Nice célébrés au Palais des Rois Sardes

Les 600 ans de la dédition du Comté de Nice à la maison de Savoie a été célébré dans la salon d'honneur du Palais des Rois Sardes en présence du SAR Emmanuel Philibert , prince- héritier de la maison royale. Absent le président du Conseil Départemental Chares-Ange Ginésy , c'est le député Eric Ciotti qui a reçu l'illustre hôte. Dans son allocution, il a rappelé les liens séculaires qui unissent Nice et son comté et la maison de Savoie jusqu'à la réunion avec la France durant le deuxième empire (1860). A cette même période, la Maison de Savoie devenait la Maison Royale d'Italie (1861). L'histoire ne s'oublie pas et les niçois restent culturellement liés aux héritiers de le ligne que pendant 6 siècles a personnifié le pouvoir.

Le comté de Nice (Countea de Nissa/Niça en niçois) est un ancien État de Savoie. Il est créé en 1388, dans le cadre de la guerre de succession de Provence, par la dédition de Nice à la Savoie. Jusqu’en 1526, ce territoire acquis par la maison de Savoie est désigné sous le nom de « Terres neuves de Provence »qui comprend les vigueries de Nice, du Val de Lantosque, de Villeneuve, de Puget-Théniers, et le baillie de Barcelonette. Le comté disparaît d’abord par la réorganisation du royaume de Sardaigne de 1818, qui modifie sa dénomination, puis par l’annexion française en 1860

Partager

Laisser un commentaire