Les messes dominicales seront permises malgré le confinement et les inutiles polémiques du Père Fiorini

Avant que la polémique prenne de l'ampleur, la préfecture a autorisé la participation des fidèles à la messe dominicale qui sera écourtée et ne pourra pas durer plus de 30 minutes de manière à respecter, trajets compris, l'heure de sortie permise pendant le confinement.

C’est l’évêque du diocèse de Nice qui l’a communiqué en précisant que des dispositions en ce sens seront données aux curées. Tant mieux parce que le pétulant Père Fiorini de la paroisse de Saint-Pierre Arène avait déjà endossé le " gilet jaune" du protestataire :

La préfecture nous informe qu’il n’y a pas de culte… A la demande de l’évêché nous respecterons les consignes mais j’espère que devant une telle décision ridicule et d’un intérêt sanitaire discutable* Vous voudrez bien réfléchir… et vous souvenir de tout cela (et du reste) lors de prochaines échéances !**

Votre santé physique ne dépend PAS de votre présence ou non à la MESSE. Mais votre santé morale OUI ! N’y aurait-il pas abus de pouvoir ?***

L’église ST PIERRE D’ARENE (62 rue de France ) reste ouverte tous les jours
y compris samedi et dimanche de 8h à 18h pour que vous puissiez venir prier
(sur l’attestation vous cochez la case des courses à faire ou des motifs familiaux impérieux)
°

Au delà des imprécisions (aucune interdiction de se rendre à l’église pendant l’heure de sortie permise)° , le ton polémique*, les rappels "politiques"**, les déclarations allusives***, l’appel à ne pas respecter les règles administratives ****, sonnent faux pour un ministre du culte auquel on demande d’agir et réagir avec discernement et non pas par des coups de gueule.

Partager

Laisser un commentaire