Les plages des Alpes-Maritimes intérdites

L’accès aux plages de tout l’arc méditerranéen est désormais interdit dans le cadre des mesures de prévention contre le coronavirus, a indiqué le préfet des Alpes-Maritimes car "nous avons constaté qu’il y avait trop de monde sur les plages".

"Les sorties dérogatoires doivent être des sorties brèves, à proximité du domicile, or on a observé que sur les plages il y avait parfois des rassemblements, parfois des occupations pendant de longues heures", a déclaré le préfet Bernard Gonzales dans un communiqué.

Partager

Laisser un commentaire