40 ans du Parc national du Mercantour : un Parc en mutation tourné vers l’avenir

A l’occasion de l’anniversaire de ses 40 ans, le Parc national du Mercantour a souhaité pendant le week-end mettre à l’honneur ses paysages grandioses, des espèces fascinantes, des savoir-faire insolites, ses habitants et ses partenaires, à travers une série d’animations qui seront proposées tout au long de l’année : expositions, conférences, films, livres, animations nature, randonnées accompagnées… Tout a commencé vendredi, quand Charles-Anges Ginesy recevait le Prince Albert de Monaco et le Préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzales . Dans son allocution, il a voulu lier le passé et l'avenir : « Au-delà du territoire, de ses paysages, de ses panoramas, de sa faune et de sa flore exceptionnelle, nous avons tenu à symboliser ces 40 ans en mettant l’accent sur les hommes qui y vivent et sur le lien qu’ils entretiennent avec leur territoire. En 2019, nous sommes ici ensemble avec le Prince Albert II de Monaco pour porter cet héritage, conscients des enjeux que nous avons à relever pour les générations futures. Nous fêtons un anniversaire mais aussi surtout un espoir, une vision, pour l’avenir du parc [...] S.A.S le Prince Albert II de Monaco , dans ses propos , était sur la même longueur d'onde : « [...] Comme beaucoup d’entre vous le savent, ce Parc du Mercantour est particulièrement cher au voisin que je suis, qui apprécie ses paysages, sa beauté, sa richesse naturelle, à quelques kilomètres d’une zone si densément urbanisée. ...]Mais il est cher surtout au défenseur de la nature, qui sait que ce Parc naturel est un maillon essentiel de sa protection, de sa valorisation, de sa conservation. C’est pourquoi cet anniversaire me touche particulièrement. »

Une programmation inédite, source d’animations toute l’année 2019

Un programme riche et varié attend le grand public. Parmi ces rendez-vous : Explor’nature à Guillaumes du 5 au 7 juillet , Festival de l’image de montagnes à Saint-Martin-Vésubie du 19 au 21 juillet , week-end Portes Ouvertes du Parc les 3 et 4 août , exposition sur la Grande Traversée du Mercantour et exposition photos et audio du projet « Paroles et visages du Mercantour » dans toutes les vallées pendant l’été, en intérieur comme en extérieur puis l’Espace Culturel Lympia à Nice du 8 novembre à janvier 2020.

Ces évènements multiples construiront la colonne vertébrale de l’année et seront l’occasion d’inviter les maralpins, les autres acteurs pour se retrouver et fédérer autour de la thématique « Parc national du Mercantour ».

Quelques éléments d’histoire sur le Parc National du Mercantour

Le Parc national du Mercantour fait partie des 10 Parcs nationaux français. Créé par décret ministériel le 18 août 1979, l’établissement public déploie depuis près de 40 ans une politique de protection de la nature et d’accompagnement au développement durable de son territoire.

Le Parc représente un territoire reconnu comme exceptionnel par la richesse de sa biodiversité, la qualité de ses paysages et de son patrimoine culturel. Il s’étend sur 1 762 km2 (dont 679 en zone cœur et 1 083 en aire d’adhésion), à l’extrême sud-est de la France.

Adossé à la frontière du Piémont italien, avec lequel il partage près de 33 km de crêtes, le massif du Mercantour est le dernier promontoire de l’arc alpin au sud, avant sa brutale plongée dans la mer Méditerranée. A la cime du Gélas, plus haut sommet du Mercantour à 3 143 m d’altitude.

Situé au carrefour d’influences climatiques, géologiques et altitudinales multiples, le Parc national du Mercantour est constitué d’une mosaïque de milieux naturels dont l’extrême diversité explique la richesse exceptionnelle de la faune et de la flore.

programme complet : www.mercantour-parcnational.fr

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message