Acti’Santé », le dispositif de sport sur ordonnance

Comment favoriser la pratique de l’activité physique chez les Niçois traités pour une Affection Longue Durée (ALD)* en leur faisant bénéficier gratuitement d’un bilan de condition physique et motivationnel, d’une orientation vers une structure partenaire et d’un suivi ? Dispositif concerté, réalisé avec l’ensemble des acteurs médicaux et sociaux concernés, NICE ACTI’SANTE s’intégré dans un parcours médico-actif dont le point d’entrée sera le médecin traitant ou spécialiste.

Comment y participer ?

Le patient est pris en charge sur la plateforme NICE ACTI’SANTE par un enseignant diplômé en activité physique adaptée et bénéficie gratuitement d’un bilan de sa condition physique (tests d’équilibre, de souplesse, de force et d’endurance) ainsi que d’un entretien qui permettra d’identifier ses attentes en termes d’activité physique mais aussi les éventuels freins à la pratique. Ce bilan permettra ensuite à l’enseignant d’orienter le patient vers une structure partenaire proposant un programme d’activité physique adapté à son état de santé et à son mode de vie, et tenant compte de ses aspirations personnelles, capacités et besoins.
Une évaluation des signes précurseurs de la fragilité sera également proposée aux patients de + de 65 ans sur la plateforme fragilité du CHU de Nice, sur le site de Cimiez.

Quelle est la procédure ?

Après avoir pris connaissance du bilan établi par l’enseignant de la plateforme NICE ACTI’SANTE, le médecin prescrit l’activité physique à son patient et lui délivre le certificat d’absence de contre-indication à la pratique recommandée.

Le patient est alors pris en charge par la structure partenaire recommandée. L’équipe de la plateforme NICE ACTI’SANTE met en place parallèlement un suivi personnalisé pour le patient afin de l’accompagner vers la pratique d’une activité physique régulière et durable (appels téléphoniques, sms, emails, invitations à des séances d’éducation thérapeutique individuelles ou collectives).

Au terme de sa prise en charge dans la structure partenaire, le patient est invité par l’enseignant de la plateforme NICE ACTI’SANTE à réaliser un nouveau bilan de sa condition physique et un entretien, qui permettront cette fois-ci de l’orienter vers une offre de type sport santé bien-être ou en milieu ordinaire pour une pratique autonome.

Quelles sont les structures d’accès ?

La Ville de Nice et ses partenaires* souhaitent faire de la plateforme NICE ACTI’SANTE un véritable service de proximité pour les Niçois les plus fragiles. C’est la raison pour laquelle elle sera installée sur 4 sites différents afin d’être au plus près des habitants :

- Site NORD > Tous les lundis après-midi au Centre AnimaNice Gorbella (65 Bd Gorbella)

- Site CENTRE > Tous les mardis matin au complexe sportif Jean Bouin (2 Rue Jean Allègre)

- Site OUEST > Tous les mardis après-midi au complexe sportif du Mercantour (114 Bd du Mercantour)

- Site EST > Tous les mercredis après-midi au 27Delvalle (27 Rue du Professeur Delvalle)

Pour mémoire

Les ALD constituent un enjeu croissant sur les plans humain, sanitaire et financier : près de 8 millions de personnes sont atteintes en France aujourd’hui d’une de ces 30 affections, dont le diabète, l’insuffisance cardiaque, le VIH, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer. Le nombre de patients progresse de plus de 5 % par an depuis 10 ans. La pratique d’une activité physique adaptée permettrait de limiter cette progression et, aux personnes concernées, de préserver leur santé et de limiter la progression de la maladie.

*Un partenariat entre la Ville de Nice , Azur Sport Santé (Centre de ressources, d’expertise et de promotion du sport santé PACA-Est), le Centre Hospitalier Universitaire de Nice et la Faculté des Sciences du Sport de Nice (Université Côte d’Azur), et avec le soutien de l’Agence Régionale de Santé Provence-Alpes-Côte d’Azur

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message