Alpes-Maritimes : un élan de solidarité pour la rentrée

C’est la cinquième année consécutive que les associations "Tous citoyens", "réseau éducation sans frontières" et le parti politique PCF des Alpes-maritimes organisent une collecte et une distribution de fournitures scolaires pour des familles en grande précarité.

320 Cartables, 1800 feutres, 15 000 copies doubles, 1200 stylos bic, 130 pochettes en plastique, 250 surligneurs, les donateurs sont généreux cette année. Au sein des locaux du parti politique à Nice près du port, 30 bénévoles sont déjà présents pour trier le matériel et préparer la séance de donation. 14 h, c’est l’heure de l’ouverture, devant la propriété, une foule de familles attendent leur tour afin de recevoir les joujoux scolaires avant la veille de la rentrée.

Masque sur le nez et distanciation sociale, aucun risque d’oublier les règles sanitaires pendant l’attente. Tous munis d’un ticket numéro, les enfants ne cachent pas leur joie à l’idée de recevoir un nouveau cartable ou un joli petit cahier de texte. « Le numéro 21 s’il vous plaît » annonce David Nakache, président de l’association « Tous citoyens ».

Alors qu’il s’apprête à offrir un sac d’école à un petit garçon, une autre maman prend la parole « Je suis contente qu’il y ait des donations comme ça dans la ville, ça nous aide beaucoup ». La plupart des familles présentes viennent accompagner leurs enfants de différents âges. Lycéens, collégiens, ou même écoliers, au sein du collectif il n’y a pas de limites d’âge pour bénéficier des donations. Le PCF des alpes-maritimes ainsi que le collectif "Tous citoyens" ont lancer un appel aux dons dans l’ensemble du département.

« La base de l’éducation commence par l’intégration »

C’est une certitude, pour David Nakache, président du collectif «  Tous citoyens », « la base de l’intégration, commence par l’éducation ». Pour lui, c’est important et indispensable qu’un enfant ne manque de rien avant sa rentrée pour bien commencer une année. « Rien de bien compliquée, un stylo, une gomme, une trousse, une règle, pour éviter qu’il se retrouve démuni pendant l’année » ajoute le bénévole.

D’après le président de l’association, ce sont principalement des familles sans papiers qui assistent aux distributions de dons. « Ils n’ont pas toujours les moyens de subvenir à tous les besoins, il est donc nécessaire de les aider pour les rentrées scolaires. »

Cinq ans, déjà que cette opération se poursuit avec plusieurs autres associations et elle ne compte pas s’arrêter là. « Notre objectif, c’est de donner 300 cartables aujourd’hui ! » Déclare Eliane Guigo, bénévole au sein de l’association. Heureuse et déterminée à aider, elle n’hésite pas à s’occuper de plusieurs personnes en même temps. « Pour l’instant 25 personnes ont reçu des dons depuis le début de la distribution. » Finit-elle par ajouter.

La solidarité dans les gênes, les bénévoles du collectif ne se contentent pas seulement d’offrir du matériel scolaire. En pleine crise sanitaire, ils n’hésitent pas à donner des boîtes de masques ainsi que du gel hydroalcoolique, pour des familles qui ne peuvent pas s’en procurer.

Une autre séance de distribution aura lieu samedi 4 septembre de 10 h à 12 h dans les locaux du PCF en présence du collectif au 6 rue Balatchano Nice.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire