Après la promenade du Paillon à l’est de la ville, c’est au tour de l’ouest d’être végatalisé

Christian Estrosi, qui a embrassé ma cause écologique avec la foi d’un converti, a planté symboliquement le premier arbre - un olivier , symbole de la paix et de la Méditerranée - de ce parc de 30 hectares, situé entre l’Eco-vallée et la Cité des Sports, qui sera deux fois plus grand que la Promenade du Paillo

Conçu selon le modèle anglo-saxon, mêlant activités sportives et chemin de jogging, sa largueur sera d’une centaine de mètres, à peu près comme la promenade du Paillon. Il franchira le boulevard du Mercantour par une grande passerelle piétonne et cyclable et se poursuivra au nord des Arboras jusqu’au Club hippique

La première phase du chantier consiste à aménager une forêt de près d’un hectare composée d’essences méditerranéennes comme des araucarias, des eucalyptus, ou encore des ficus et des pins.

Ce second poumon vert coutera 1 million d’euros. Et la totalité du chantier sera livrée en 2023.

Il comprendra :
►4.500 m2 de pelouse récréative
►3.500 m2 de bandes arborées avec 230 arbres
►1.500 m2 de cheminements en stabilisés et adaptés aux personnes à mobilité réduite

Partager

Laisser un commentaire