Après le confinement, tous masqués !

Même si le déconfinement ne sera pas pour demain matin, il vaut mieux prévenir et s’organiser en conséquence.

C’est le sens de la décision prise par Christian Estrosi concernant l’utilisation des masques de protection.

En synthèse, 800000 masques seront produits localement et distribués à tous les communes de la Métropole qui décideront si leur utilisation en l’espace public sera obligatoire ou pas. Ce à partir du 17 avril.

Concernant Nice, Christian Estrosi a déjà annoncé qu’il prendra une délibération en ce sens, à partir du premier jour successif de la date décidée par le Gouvernement.

La distribution suivra des critères bien établis et sera faite quartier par quartier.

Une amende de 11 euros , distincte de celle pour ce qui ne respectent les autres dispositions , frappera ceux qui ne seront pas masqués.

Le but de l’opération est celui d’éviter tout contact entre personnes qui potentiellement pourraient transmettre le virus avant qu’ un dépistage les déclare immunes.

Partager

Laisser un commentaire