"Un Tramway nommé désire" ... est devenu une réalité. Inauguré le premier tronçon du souterrain

Après six ans de travaux, le maire de Nice Christian Estrosi a inauguré, ce vendredi, le passage en souterrain de la ligne 2 du tram et les stations Magnan et Jean-Médecin.

2 stations souterraines sont ouvertes au public, "Alsace-Lorraine" et "Jean-Médecin" qui permet la correspondance avec la ligne 1,

"Un immense merci à toutes celles et ceux qui ont permis de relever cet immense défi "- ont été ses premiers mots, accompagnés d’un sourire rayonnant.

Lors de l’inauguration, Christian Estrosi a insisté sur le fait que cette ligne 2 allait "permettre de libérer 12 km de voies de bus qui seront transformées en couloirs végétalisés et de diminuer les émissions de 126 000 tonnes équivalent carbone".

D’abord évalué à 750 millions d’euros, le coût total se chiffre désormais à 945 millions d’euros, selon la mairie qui a fusionné le budget de la ligne 2 avec celui de la petite ligne 3.

La deuxième ligne de tramway et l’ensemble de ses 20 stations, dont quatre sont sous-terre, doivent entrer en service en 2019 et relier le port de Nice à l’aéroport.

Une ligne 4 à Cagnes sur Mer

Une nouvelle future extension du réseau en passant par Saint-Laurent du Var pour aller jusqu’à Cagnes-sur-mer a été présentée cette semaine : 6,2 km et 15 stations pour un budget à 212 millions d’euros. Ce projet bénéficiera deux fidèles alliés métropolitains de Christian Estrosi, Joseph Ségura et Louis Nègre.

Le tracé de la ligne 4 du tramway dévoilé entre Nice, Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-Mer Le tracé de la ligne 4 du tramway dévoilé entre Nice, Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-Mer

Un projet de tram-train dans l’Est.

Christian Estrosi a annonçé récemment un projet de tram-train pour desservir le quartier sensible de l’Ariane et les communes périphériques du Nord-Est, Drap et La Trinité. Ce projet était demandé depuis longtemps par les partis de gauche.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message