Attaque terroriste présumée à Nice : trois personnes tuées à l’arme blanche, le suspect transporté à l’hopital

Ce matin, un homme a tué trois personnes dont le gardien de l'église et fait de nombreux blessés au sein de la basilique Notre-Dame de l'Assomption. L'assaillant été neutralisé par les services de la police municipale.

Ce matin aux alentours de 9 heures, un individu est entré dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption située sur l’avenue Jean Médecin. Cette personne aurait attaqué plusieurs personne à l’intérieur de l’édifice religieux avec une arme blanche. Deux personnes sont décédées et plusieurs sont blessées dont un civile qui s’est retranché dans un bar en face.

Plusieurs explosions ont retenti dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption provoquées par l’intervention des équipes du GIGN sur place afin de détruire plusieurs objets douteux.

Le Préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzales ainsi que le maire de Nice Christian Estrosi et son premier adjoint Antony Borré sont déjà sur place.

Christian Estrosi vient à l’occasion d’un point presse d’exprimer ses plus grandes pensées pour les familles des victimes avant de donner des détails sur le déroulement des faits. "L’auteur de ces actes n’a cessé de répéter en boucle de devant nous "allah akbar" alors qu’il était médicalisé sur place."

"Trop c’est trop, il est temps maintenant que la France s’exonère des lois de la paix pour anéantir définitivement l’islamofascisme de notre territoire", a affirmé le maire de Nice.

Le ministre de l’Intérieur Gerald Darmanin, accompagné par le Premier ministre Jean-Castex ont ouvert un centre de crise place Beauvau.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire