Attentat de Notre-Dame : il publie les mémoires de sa femme décédée

Joffrey Devillers, mari de Nadine Devillers, victime de l’attentat de Notre-Dame à Nice, vient de publier les mémoires de sa femme.


Joffrey Devillers tenant dans sa main les mémoires de sa femme, « Arrête de faire ta cosette ! » parues le 14 octobre. ©MI / Actu Nice

Il y a un an exactement, le 29 octobre 2020, Nadine Devillers, 60 ans, était tuée par Brahim Aissaoui dans la basilique Notre-Dame à Nice. Pour lui rendre hommage, son mari Joffrey Devillers a publié ses mémoires qu’elle avait commencé à rédiger il y a trois ans, réalisant ainsi son rêve.

« Arrête de faire ta Cosette ! »
Dans son autobiographie, Nadine raconte une enfance difficile. Née d’une relation adultérine, elle n’est pas reconnue par son père qui refuse qu’elle l’appelle Papa. Maltraitée par ses nounous, violée à l’adolescence, témoin des violences conjugales subies par sa mère, elle s’est battue pour sortir de cette vie précaire qu’elle menait dans le Var avant de rejoindre Nice, qui l’avait toujours faite rêver.

« Arrête de faire ta Cosette ! », phrase que lui répétait sans cesse son père, c’est 376 pages de la vie de Nadine, qui malgré tous les drames qu’elle a subi « gardait toujours la joie de vivre » confie son mari à 20 minutes.

Réaliser son rêve
Elle avait commencé à écrire ses mémoires « un peu comme une thérapie ». Il affirme également que Nadine souhaitait qu’elles soient publiées, ainsi, lorsque Joffrey a été contacté par une maison d’édition à la suite du drame, il a sauté sur l’occasion pour pouvoir « réaliser son rêve ».

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire