Bullfrog Nice, le soin pour homme par définition

Mercredi, l’enseigne Bullfrog ouvrait ses portes dans le centre ville de Nice. Davantage connue en Italie ou en Suisse, cette société entend bien se faire une place sur la Côte d’Azur, comme nous l’explique Matteo Amatruda, patron de de l'enseigne à Nice.

Pourquoi avez-vous décidé d’ouvrir, ici à Nice, une enseigne Bullfrog ?

J’habite à Nice depuis 2014 et je n’ai jamais vu un endroit dans cette ville où l’on consacrait une heure complète de détente et de traitement pour les hommes, c’était donc l’occasion d’ouvrir ce type d’enseigne, où l’homme profite de soin de qualité dans un cadre agréable.

Après l’Italie, la Suisse et l’Allemagne, avez-vous d’autres projets d’extension par la suite ?

Oui, nous allons développer la marque dans le sud de la France sur la Côte d’Azur, notamment à Cannes, Menton, Antibes et Aix-en-Provence. Nous envisageons aussi de nous étendre sur le reste de la France, mais chaque chose en son temps.

Vous êtes Barbier-Coiffeur, mais qu’avez-vous de plus que les autres ?

Ce qui nous différencie des enseignes « classiques » , c’est que nous prenons du temps, le service est beaucoup plus long. Nous consacrons plus le temps, nous faisons un peu les choses à l’ancienne avec le passage de serviettes chaudes sur le visage, puis froides, avec différents massages également. C’est un endroit où l’homme peut retrouver du temps pour lui, se relaxer.

Que proposez-vous concrètement ?

Pendant une heure, nous coupons la barbe, ou nous la soignons avec six passages de serviettes chaudes et froides. Nous proposons également le soin des cheveux, au visage avec plusieurs massages dans la formule. Nous nous occupons aussi de la pédicure et de la manucure.

En cette période difficile, qu’attendez-vous pour vos débuts ?

Depuis plusieurs mois, la situation est compliquée avec la crise du Covid-19. Les mois de juillet et août s’annoncent un peu difficiles avec moins de touristes que prévus. Nous espérons en revanche la venue des Italiens qui connaissent bien cette enseigne. L’ouverture progressive des frontière nous rend tout de même optimiste. Les Français devraient prendre leurs vacances d’été plutôt en France donc la venue de touristes français pourrait nous faire du bien.

L’adresse : 20 rue du Maréchal Joffre à Nice

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire