C’est signé pour la convention départementale France Services !

Ce mardi, au palais préfectoral, le Préfet ainsi que le Président du conseil départemental ont signé la convention France Service. Cela a sonné le lancement de ces maisons au sein du territoire de la Côte d’Azur.

C’est dans le magnifique écrin qu’est le Palais Sarde que le préfet et le Président du conseil départemental se sont retrouvés. Accompagnés des différents organismes qui occuperont les maisons France Services ainsi que les maires de l’arrière-pays, tous ont signé la convention.

Cette dernière a pour but d’officialiser le lancement de ce nouveau label. Créé, il y a un an suite au grand débat organisé par le gouvernement, il a pour ambition de redonner de la proximité étatique dans les zones rurales. « Ces maisons sont labellisées, certaines étaient auparavant des maisons de services au public, elles garantissent dorénavant la présence permanente de deux agents formés tout au long de l’activité » explique le Préfet.

La proximité comme but principal de ces structures

« Proximité » c’est ce mot qui fut martelé durant le discours d’introduction à la signature. Que ce soit par le préfet ou le président Charles Ange Ginésy, un maître mot pour promouvoir cette nouvelle directive gouvernementale.

« Il faut redonner de la proximité dans les milieux ruraux et une même ambition dans les quartiers de la politique de la ville. Il faut une maison par canton et à moins de 30 minutes pour y accéder. Chacun doit pouvoir avoir une assistance et accès aux différents services » assène le représentant de l’État.

Ainsi, on pourra par exemple retrouver les services de La Poste, des finances publiques, d’aides sociales ou médicales. « C’est un plus par rapport aux maisons de services. Ce label doit permettre de faire monter en gamme l’offre territoriale. Cela permettra de redonner un coup d’élan aux maisons non labellisées, qui dans notre territoire existe déjà depuis 20 ans. Elles sont témoins de l’avant-gardisme dont nous avons fait preuve » éclairci le Président du conseil départemental.

« D’ici 10 ans, nous voulons atteindre l’objectif des 30 minutes »

3 nouvelles maisons France Services sont déjà en cours de labéllisation. « On veut atteindre un maillage territorial complet d’ici une décennie. Ce ne sera pas simple compte tenue de la géomorphologie des Alpes-Maritimes. Je ne veux pas faire des promesses à l’emporte-pièce, il est certain qu’on n’ouvrira pas une maison à Entraunes, la densité n’est pas assez élevée. Cependant, nous voulons réduire au maximum le temps d’accès » temporise Charles Ange Ginésy.

Faisant preuve d’imagination, une maison itinérante a déjà été lancée autour des vallées de l’Esteron, du Var et de la Roya. Une première qui en appelle d’autres.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Vianney Masse

Laisser un commentaire