Cet été, Entrevaux devient la cité du Jazz

La cité médiévale organise son tout premier festival musical cet été, le 5,6 et 7 juillet. Deux associations sont à l’origine de cette initiative, Entrevaux Cap Culture Évènements et Pépita Musiques et Cultures. Le programme nous a été dévoilé jeudi dernier lors d’une journée au cœur de ce village au patrimoine étonnant.

Nichée entre les montagnes, à une heure seulement de Nice, la cité d’Entrevaux et ses 900 habitants ne laisse pas nos yeux indifférents. Construit au 12e siècle, le village a été avant tout une place forte militaire, puisqu’il symbolisait la frontière avec le Royaume de France jusqu’en 1860. En passant par la porte royale via le pont-levis, on entre dans un lieu où la pierre chuchote encore des légendes et des anecdotes historiques, au détour d’une ruelle étroite ou près du vieux four à pain communal. Si vous pensiez avoir tout découvert en flânant naïvement parmi les maisons hautes, vous seriez surpris en levant les yeux, d’apercevoir la citadelle perchée à flanc de l’éperon rocheux. Elle est notamment célèbre grâce à son chemin d’accès créé par le grand architecte français Vauban. Long de 800 mètres, et avec 156 mètres de dénivelé, il faut presque une demi-heure pour espérer gravir la falaise et profiter d’un panorama imprenable.


 [1]

Pour la première fois de son histoire, Entrevaux organise son propre festival de jazz « Jazz Entrevoux » et transforme sa place principale en scène musicale qui peut accueillir 500 personnes. À cette occasion, et dans l’optique de faciliter la venue des amateurs, un train spécial festival sera mis en place au départ de Nice. Le « Blue Train » déposera les passagers à la gare d’Entrevaux et les ramènera après chaque concert à la gare des Chemins de Fer de Provence située à Nice. Hormis les trois principaux temps musicaux, des Jazz Sessions seront organisées à la Mairie, en présence de Pascal Kober, l’auteur de « L’Abécédaire amoureux du jazz » à partir de 18h. Sur la Place du village, le Jazz Off accueillera les groupes Latin Groove et G & G Jazz Band de 19h30 à 20h30.

Jazz et photographie

Le jazz, ce n’est pas seulement de la musique, comme le prouve Pascal Kober dans son ouvrage « L’Abécédaire amoureux du Jazz ». Lors du festival, le public pourra découvrir le jazz à travers des portraits photographiques sélectionnés et commentés par Philippe Déjardin et l’auteur lui-même. Chaque soirée est consacrée à une série de lettres de l’alphabet :
Le 05 juillet : de A comme Afrique à I comme Intimité
Le 06 juillet : de J comme Jam Sessions à R comme Rencontre
Le 07 juillet : de S comme Souvenirs à Z comme Zoom

 [2]

Durant les trois soirées de concerts, vous découvrirez des univers très différents :
-  Vendredi 05 juillet à 21h : le groupe No Jazz né en 2001, qui s’est produit dans plus de 50 pays.

-  Samedi 06 juillet à 21h : Nina Papa Quartet, une chanteuse d’origine brésilienne qui habite la région et participe à de nombreux évènements. Elle sera accompagnée de trois musiciens : Béatrice Alunni, Marc Peillon et Cédric Le Donne.

-  Dimanche 07 juillet à 21h : André Ceccarelli, Eric Legini et Thomas Bramerie, en clôture du festival. André Ceccarelli est le parrain de « Jazz Entrevoux », il est considéré comme l’un des meilleurs batteurs en activité.

*1 : Cette drôle de montagne a été baptisée "L’éventail" par les habitants d’Entrevaux, l’érosion lui a donné l’épaisseur d’une feuille de papier.
*2 : L’affiche officielle du festival a été réalisée par l’artiste Eric Garence.

Billeterie et informations : https://www.weezevent.com/jazz-entrevoux

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message