Christian Estrosi fixe les objectifs environnementaux

Christian Estrosi a tenu un conseil sur la transition écologique. De nombreux projets futurs ont été abordés et des objectifs fixés.

"Nice, métropole verte de la Méditerranée", voilà comment Christian Estrosi qualifie sa ville. Aujourd’hui, la crise sanitaire est extrêmement préoccupante, le futur de la planète également. Le maire de Nice connait l’importance de l’enjeu écologique. Pour préserver le plus possible l’environnement, il fixe des objectifs hauts et des mesures importantes. "Nous ne pouvons réaliser une transition écologique sans union"
Tout d’abord, les foyers doivent être réaménagés. En effet chaque personne produit en moyenne 10 tonnes de CO2/an. "Un logement mal isolé émet plus de 80kg/m2 de CO2 par an contre 5 pour un logement isolé". Le but de cette démarche est de réduire considérablement l’impact environnemental de chacun. Pour cela, 100 millions d’euros sont débloqués pour la rénovation des bâtiments publics et 61 millions d’euros pour la rénovation de 2000 logements Côte d’Azur Habitat. Avec cette démarche, 64 000 tonnes de carbone seront évitées chaque année.

Un trafic vert

Nice est une ville qui connait énormément de passages. Pour limiter la pollution atmosphérique, Christian Estrosi désire mettre en place plusieurs mesures. Tout d’abord les poids-lourds ne pourront plus emprunter la Promenade des Anglais. Ils représentent 44% des émissions polluantes. Pour que cela s’applique, le maire insiste sur le fait qu’il faut "instaurer la gratuité du contournement de Nice". Autre point important du trafic, la généralisation des 30km/h dans le centre-ville. Plusieurs feux tricolores seront également supprimés. La location de vélos électriques longue durée fera son apparition pour limiter l’usage de la voiture. Avec toutes ses mesures, Christian Estrosi souhaite plus que tout que Nice s’inscrive encore plus dans une démarche écologique.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire