Christian Estrosi : "il est important de protéger les enseignants et personnels de crèche"

Devant l'ampleur de la situation sanitaire, Christian Estrosi demande que l’on vaccine les enseignants, les ATSEM et les personnels de crèche qui sont en première ligne face au coronavirus.

Le maire de la ville de Nice décide de réagir face au danger grandissant du Covid-19, notamment dans les écoles et les crèches qui restent ouvertes malgré la mis en place d’un nouveau confinement. Voici les mots du président de la Métropole Nice Côte d’Azur :

"Alors que le confinement a été annoncé dans les Alpes-Maritimes sans fermeture des écoles, pour ne pas sacrifier la jeune génération, les enseignants, les Atsem mais aussi les personnels de crèche se trouvent en première ligne face au virus. Au contact quotidien avec les enfants, il est important de les protéger. Cette vaccination permettant aussi de protéger nos enfants.

Alors que sur la Métropole, nous avons désormais vaccinés 90 % des plus de 75 ans et que nous sommes en train de vacciner les plus de 50 ans avec comorbidités, il est essentiel de considérer les personnels en contact avec les enfants comme un groupe prioritaire, c’est d’ailleurs une recommandation de l’UNESCO et de l’UNICEF.

J’ai d’ores et déjà saisi l’ARS afin d’obtenir cette autorisation et mettre en place cette vaccination. Nous avons la capacité de le faire dans nos centres de vaccination. Je demande au Gouvernement de suivre cette demande. J’espère être entendu rapidement."

On le rappelle, la vaccination contre le Covid-19 est une étape importante dans la lutte contre la crise sanitaire qui touche l’ensemble du pays, en particulier les Alpes-Maritimes et une quinzaine d’autres départements qui ont été eux aussi soumis à un nouveau "confinement". La vaccination est donnée en priorité aux personnes âgées (plus de 75 ans) afin de venir en aide aux hôpitaux en saturation dans le nombre de patients hospitalisés ou en réanimation.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire