Christian Estrosi prône un Pacte de santé publique décentralisé

Fidèle à sa politique volontariste et à un protagonisme qui lui ne fait déjà défaut ( et qui par ailleurs se révèle le payant sur le plan électoral .. ; si ça marche pourquoi changer ?) , Christian Estrosi a lancé un Ségur de la Santé made in Nice.

" Ce pacte- pompeusement dénommé Pacte de Santé publique- permettra d’apporter une contribution locale au Ségur de la Santé, grande concertation avec les acteurs du système de santé lancée par le gouvernement le 25 mai dernier"- a déclaré le maire de Nice lors de la première séance dédiée aux professions libérales.

Une série de rencontres, notamment avec les agents du CHU, les privés et les associations, , les établissements privés et associatifs et les pharmaciens afin de recueillir les idées et les témoignages de tous les acteurs de la santé localement, suivront cette première .

Depuis qu’il a embrassé la cause des territoires , Christian Estrosi ne jure que pour la décentralisation et la proximité.

Par ce Segur niçois , il souhaite " que soit permis aux maires d’avoir les moyens de construire, au plus près du terrain, une véritable politique de santé de proximité, en construisant des maisons pluridisciplinaires, en luttant contre les déserts médicaux, [...]".

La conclusion de cette ample consultation est déjà annoncé : " Il faut redonner de la souplesse et de l’autonomie à nos territoires aussi en matière de santé."

Comme quoi...suivez le guide !

Partager

Laisser un commentaire