Christian Estrosi réinvente le port de Nice

S’il y a bien une chose à laquelle le maire de Nice tient le plus, c’est bien l'embellissement de la métropole. Après la rénovation de la coulée verte, la construction de plusieurs pistes cyclables, l’élargissement de la ligne tramway et des travaux en cours au Mamac de Nice, Christian Estrosi se lance maintenant dans la réinvention du port de Nice.

Le président des Alpes-Maritimes voit les choses en grand, ce projet ne s’arrête pas seulement à ses infrastructures ou à ses différentes constructions. Sur le réseau social Twitter, il annonce fièrement « la création d’une Aire maritime » dans laquelle il souhaite une protection sur tout le long du littoral de la baie des anges jusqu’au cap de Nice. Autrement dit privilégier un espace marin protégé.

Avant de se lancer de but en blanc dans les travaux, le maire de Nice Christian Estrosi choisi dans un premier temps de planifier un plan écologique marin. Pour ce faire, il demande l’encadrement de la pêche professionnelle et traditionnelle en tant que filière économique et alimentaire.” Comme il le souligne sur son compte Twitter, Christian Estrosi veut « dynamiser les métiers de la pêche » en mettant en place des équipements de qualité et de premier choix. Pour inscrire le port de Nice dans un engagement écologique, l’éradication du plastique jetable est une étape essentielle. Dans l’objectif de transformer la métropole en horizon zéro plastique, Christian Estrosi découle un projet en trois temps  :

En janvier 2022, il interdira l’usage du plastique unique dans les bâtiments administratifs, les marchés publics et les conventions. (l’objectif principal, l’éradication du plastique d’ici 2024) Des demandes de renforcement face à l’atteinte à l’environnement ont également été mentionnées.
En janvier 2023, l’interdiction de la distribution de plastique jetable s’élargit dans les commerces et dans la grande distribution.
En janvier 2024, la suspension du plastique à toutes les activités commerciales sur le territoire.

« La Grande jetée »

Une nouvelle destination va voir le jour dans les années à venir sur la métropole. Le port que les niçois avaient pour habitude de fréquenter va radicalement changer de peau. Christian Estrosi a tout planifié, pas un seul détail ne lui a échappé. Avant de souhaiter une seconde vie à ce bon vieux port de Nice, le maire a fait le choix de créer un bâtiment nommé la « Maison de la Méditerranée ». Celle-ci sera aménagée dans le secteur portuaire de la ville d’ici 2025, et aura pour fonction de servir les associations, les écoles et les entreprises afin qu’elles puissent bénéficier d’espaces pédagogiques ainsi que de lieux de conférence et d’exposition.

« Je ne laisserai pas le port dans cet état » a annoncé le maire de la ville de Nice sur son compte Twitter. Le plan de reconstruction repose sur plusieurs points à commencer par la requalification du bassin portuaire et la réorganisation de l’espace de chaque activité. Le maire tient à réaménager la circulation dans le quartier et veut prioritairement agir sur les sources de pollution du port, mais aussi à renforcer la structure du quai du commerce pour faciliter le positionnement des navires cimentiers.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire