Concert de The Avener : la double irresponsablité de Christian Estrosi

(ndlr) La "fête raisonnable est un oxymore", et on n'avait pas besoin d'une contre-épreuve telle que celle de samedi soir avec le concert de The Avener pour le savoir. Le confinement a aiguisé le besoin de contact et alors les présents y sont allés franchement, bises, accolades et tout le tralala. Si on ajoute, quelques bières et joints... le tour est vite fait. Il n'y avait qu'à la Mairie qu'on pensait d'avoir réuni des séminaristes respectueux des gestes barrière !

Avoir organisé un concert de The Avener qui ne pouvait que se transformer en boite de nuit géante sur le Quai des Etats-Unis est proprement hallucinant et irresponsable, surtout de la part du maire qui a donné des leçons à la terre entière pendant la crise du Covid sur fond d’auto-promotion. La ville de Nice a fait arroser les plages à l’eau de javel pour finir avec ça ?

Les justifications avancées (le respect de la jauge des 5000 personnes) par Christian Estrosi sont pathétiques, comme si le set d’un DJ était un évènement comme les autres, au moment où la réouverture des boites de nuit est systématiquement refusée.

Enfin, la façon dont une fois de plus, il essaie de se décharger de ses responsabilités sur l’Etat lorsqu’il oublie de remplir ses obligations en matière de sécurité n’est pas à la hauteur de sa fonction et de ses déclarations multiples sur la protection des Niçois.

Xavier GARCIA, 1er secrétaire du PS 06

@ Yann Coatsaliou/AFP

Partager

Laisser un commentaire