Conseil départemental, le budget de 2020 voté

A l'honneur de ce conseil départemental, la baisse de la fiscalité dans les Alpes- Maritimes, et "L'éco- CADAM".

10 % de taxe foncière en moins sur le bâti pour 2020. C’est le pari fou. Restituer à l’économie azuréenne, c’est l’engagement constant sur le long terme du conseil départemental.

En 2019, le taux de la taxe foncière avait été baissé de 5 %, soit près de 15 millions d’euros restitués à l’économie du département ; cette année, se serait près de 30 millions d’euros, soit 45 millions en cumulé !

Avec un taux de 10,62 % de Taxe Foncière, le Conseil départemental des Alpes-Maritimes est en tête des Départements de France (de plus de 1 million d’habitants) avec le taux le plus bas juste derrière les Hauts de Seine.

Autre point de ce budget principale, le désendettement, la maîtrise des dépenses de fonctionnement et le dynamisme des dépenses d’investissement. Voté et accepté, ce budget est jugé "exceptionnel" par le président Charles Ange Ginesy.

> Le budget principale et les budgets annexes ont été voté a l’unanimité.

L’éco-CADAM a également était adopté. Ce nouveau projet vise à réaménager le CADAM. Dans le cadre du Smart Deal, un smart building devrait voir le jour afin de rapatrier l’état-major du SDIS. L’objectif est de refaire, recomposer, les immeubles parfois vétustes et mal isolés, de rapprocher tous les centres opérationnels dans la gestion de la sécurité.

>Le projet d’Eco CADAM a été voté à l’unanimité

Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes a décidé la création d’un établissement public administratif, ayant pour but le soutien et l’accompagnement à l’autonomie des communes et établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) des Alpes-Maritimes, en termes d’ingénierie départementale.

> Le projet d’ingénierie départementale a été voté à l’unanimité

Le Département a toujours veillé dans ses actions à promouvoir le principe de laïcité indissociable des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, exprimées par la devise de la République. Les associations jouent un rôle essentiel dans l’animation du territoire, le développement local et la cohésion sociale. Ainsi, le Département des Alpes-Maritimes travaillera désormais avec elles à l’affirmation, au partage et au respect de ces principes et valeurs fondamentales via une Charte de la Laicité et des valeurs républicains.

>la Charte de la Laïcité et des valeurs républicaines a été votée à l’unanimité

32 des rapports ont été adoptés lors de cette séance.

A noter, la création d’un JobDeal et la mise en place de l’action « Service entreprise + » vouée à offrir aux entreprises du territoire départemental, des moyens destinés à lutter contre le phénomène des offres d’emploi non pourvues .

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message