Coronavirus : Christian Estrosi rassure les seniors du Ray

Mardi après-midi, Christian Estrosi a rendu visite à la Maison des seniors du Ray. Après un tour rapide du propriétaire, le maire a tenu à rassurer les aînés à propos du coronavirus. L'occasion de rappeler les gestes et le comportement à adopter pour éviter la propagation de l'épidémie.

La ville de Nice compte neuf Maisons des seniors où les plus de 55 ans peuvent se retrouver pour partager différentes activités : chorale, yoga, danse country, poterie, etc. Cette après-midi au Ray, une quinzaine de membres s’adonnait à des ateliers de reliure et de peinture sur soie lorsque Christian Estrosi leur a rendu visite. Fiers de leur travail, les seniors ont pu partager leur savoir-faire avec le maire de la Ville avant d’être invité autour d’une table ronde pour aborder le sujet phare du moment : le coronavirus.

412 seniors ont participé aux 11 activités de la Maison du Ray cette année

"Il faut raison garder"

Les populations les plus âgées sont effectivement les plus concernées, puisqu’elles apparaissent plus fragiles face à l’épidémie d’un virus encore peu connu, mais faisant la Une des informations. D’où l’importance pour le maire de venir discuter avec eux de l’avancée du phénomène qu’il juge moins inquiétante dans les Alpes-Maritimes (22 cas détectés au 10 mars), à condition de respecter les mesures de prévention mises en place. "Les rassemblements de plus de 1000 personnes sont annulés depuis lundi, mais la vie quotidienne de nos associations, de nos activités culturelles, sportives, se poursuit", assure le maire. Avec Olivier Guerin, adjoint à la santé de la Ville de Nice et directeur de gériatrie du CHU, ils ont pu rappeler le comportement adéquat pour tenter de freiner toute propagation et ainsi répondre aux nombreuses interrogations des seniors.

Eviter les déplacements dans les zones dîtes "à risque"

Les questions ne se font pas attendre. Lorsqu’une dame demande si elle peut effectuer son voyage à Mulhouse la semaine suivante sans danger, la notion de cluster fait surface. Le cluster désigne une zone à risque où un nombre important de cas contaminé est recensé, comme c’est le cas dans le département du Haut-Rhin. "On ne peut pas vous empêcher de partir si vous le souhaitez, en revanche, si vous revenez d’une zone à risque, nous vous demandons de rester confinée pendant 14 jours chez vous et de ne pas reprendre de suite vos activités ici. D’ailleurs, le personnel a pour obligation de ne pas vous accepter si tel est le cas", répond Christiant Estrosi, appelant un comportement raisonnable.

Un virus saisonnier à l’étude

"Les virus saisonniers sont très courants, mais ce qui inquiète avec le coronavirus numéro 19, est qu’il est nouveau et qu’on ne connaît pas encore toutes ses caractéristiques", explique le gériatre, ajoutant tout de même un point important et rassurant : "le virus est bénin dans 80 % des cas et les deux tiers des contaminés ne présentent pas de symptômes, d’où la nécessité de prendre ces précautions et d’éviter tout contacts physiques." Des gestes anodins tels que se faire la bise ou se serrer la main, tellement courants en France, doivent alors être abandonnés. On le constate dans la rue, on hésite à se dire bonjour, mais un sourire poli fait tout aussi bien l’affaire. "Nous espérons que ces mesures de prévention deviennent une habitude à l’avenir pour lutter contre les épidémies de grippe faisant des milliers de morts chaque année", admet Olivier Guérin, déplorant la faible considération pour la grippe et la méfiance de la population à se faire vacciner.

Rassemblement à éviter, quid des Municipales ?

Les bureaux de vote seront bien ouverts ce dimanche 15 mars pour les élections municipales. Christian Estrosi a déclaré avoir pris les mesures nécessaires afin d’assurer leur bon déroulement. "Sur nos 252 bureaux de vote, aucun des 1400 assesseurs ne s’est désisté. Les bureaux seront ouverts de 8 heures à 20 heures. Nous allons fluidifier les files d’attentes, mettre des stylos jetables et des gels hydroalcooliques à disposition."

Christian Estrosi rencontrera ce mercredi 11 mars, les présidents des bureaux de vote afin de faire un point de situation sur les mesures sanitaires prises par la Ville de Nice à l’occasion de l’élection municipale du 15 mars prochain.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Alissia Lejeune

Laisser un commentaire