Coronavirus : Christian Estrosi serre la vis. Couvre-feu à partir de 23 heures

Après la carotte, voilà le baston ! Face aux comportements des citoyens qui apparemment n'ont rien ou peu compris de la situation et continuent comme si rien était- l'incivisme des niçois ( on les cite puisque on est à Nice mais, en vrai, c'est généralisé) est vraiment une nouveauté ? ça suffit de regarder les trottoirs pour se donner la réponse- la Maire de Nice fait recours aux manières fortes. Des nouvelles dispositions sont annoncées : depuis hier après-midi , la chaussée sud de la Promenade est interdit en causant le désagrément des runners et cyclistes.

Puis, toute sortie de 23h à 5h du matin sera interdite à partir de samedi soir, et ce pour une durée indéterminée.*

De plus, toujours dès ce samedi, il y aura interdiction de regroupement de plus de trois personnes sur les axes les plus fréquentés de la ville et notamment sur l’avenue Jean Médecin.

Christian Estrosi a voulu motiver ces mesures dans un communiqué : "Il appartient aux maires de prendre les mesures en fonction des circonstances locales. J’ai décidé d’aller le plus loin possible en matière de confinement".

Ces interdictions municipales s’ajoutent au décret du Préfet qui interdit la présence sur les plages du département.

*à l’exception des personnes indispensables à la vie de la ville ou qui travaillent de nuit (
les services médicaux, les taxis etc)

Partager

Laisser un commentaire