Coronavirus : la vaccination accélère dans la Métropole

Après une pause pendant le long week-end férié du Nouvel An, la vaccination reprend son cours à Nice et dans la Métropole azuréenne.

Alors que la polémique continue sur le calendrier vaccinal*, le lancement des deuxième et troisième phases qui concernent un plus large public, la Métropole de Nice-Côte d’Azur continue, elle, de vacciner avec ses 5 000 doses qui sont arrivées la semaine dernière.

La première phase concerne toujours les résidents des EHPAD, mais désormais elle s’adresse aussi à l’ensemble des soignants de plus de 50 ans travaillant dans n’importe quel établissement de santé.

"Les 5 000 doses seront consommés d’ici dix jours" a précisé le maire, Christian Estrosi. Le président de la Métropole a également précisé que, dès cette semaine, 3 000 nouvelles doses arriveront bientôt en territoire azuréen. "Elles sont toujours à destination des personnes les plus fragiles. Les personnes dépendantes des EHPAD et des maisons d’autonomie ou les soignants de plus de 50 ans ou ayant une pathologie à risque. Pour les autres, ceux des phases 2 et 3, il faut encore attendre."

Pour rappel, et pour qu’une campagne soit efficace et rapide, les collectivités doivent absolument travailler de concert avec l’État et éviter toute "polémique stérile".

*Le protocole de réflexion, de demande d’autorisation auprès des familles et de validation médicale, fait qu’entre la décision et la vaccination, il peut s’écouler sept jours.

Partager

Laisser un commentaire