Coronavirus : Le public doit-il adopter des mesures de précaution ?

L'Agence régionale de santé communique que le dispositif de gestion des cas possibles va être étendu aux personnes revenant de Lombardie et de Vénétie (Italie) et des autres pays où le virus a effectivement circulé (Chine continentale, Hong-Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud). Tout cas confirmé fera l'objet d'une investigation épidémiologique afin de retrouver tous les contacts rapprochés du cas confirmé.

Pour sécuriser cette prise en charge, un premier niveau de réponse s’appuie sur des établissements de santé de première ligne, habilités pour le COVID-19. Un deuxième niveau vise des établissements de santé qui pourront être mobilisés en seconde intention pour augmenter les capacités des établissements de première ligne, si besoin.

Comme pour l’épisode de grippe saisonnière, les "mesures barrières" (tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, porter un masque, se laver régulièrement les mains) sont efficaces.

Partager

Laisser un commentaire