Coronavirus : record des cas dans le département 06

Les chiffres de ces derniers jours, communiqués par l'Agence régionale de santé (ARS) PACA et Santé Publique France, montrent que le nombre de contaminations diagnostiquées, mais aussi celui des hospitalisations, battent des records. Sans compter que la situation pourrait facilement empirer dans les prochains jours.

Avec 460 cas pour 100 000 habitants*, le département des Alpes-Maritimes (06) est celui où le taux d’incidence est le plus élevé dans le pays. Il est même le seul où ce chiffre dépasse les 400. Il atteint déjà un niveau nettement supérieur à celui du pic de la deuxième vague, au début du mois de novembre.

La situation est encore plus préoccupante au niveau de la Métropole de Nice, la seule de France affichant un taux d’incidence supérieur à 300, et même très largement au-dessus : 518 cas pour 100 000 habitants au 8 janvier.

Selon les données de Santé publique France, 594 personnes atteintes du virus étaient hospitalisées, ce mardi, dans les Alpes-Maritimes. Ce chiffre est un record.** Ce qui préoccupe encore plus, c’est l’évolution du taux d’incidence. Rien ne permet de dire que la situation s’améliore, elle reste préoccupante. On attend une progression encore significative pendant encore dix jours, avant d’arriver aux premiers effets des mesures comme le couvre-feu et la vaccination.

La question est simple : face à cette flambée des contaminations, les hôpitaux tiendront-ils le coup ?

*Ce taux est particulièrement élevé chez les personnes les plus âgées, avec 1001 cas pour 100.000 personnes de 90 ans, qui sont aussi les plus vulnérables. L’autre classe d’âge la plus touchée est celle des 20 à 29 ans, avec 730 cas pour 100.000 personnes.

**Il dépasse largement le pic du printemps dernier (282) et celui de l’automne (485).
"Une très forte tension sur les hospitalisations"

Partager

Laisser un commentaire