Côte Azur Habitat a accompagné plus de 5000 locataires durant le Covid

La crise sanitaire s'est transformée pour certains en crise économique avec un manque de trésorerie pour payer le loyer de son appartement. Sensible à cette problématique, la direction de l'établissement - le premier bailleur social du département - a activé des procédures d'aide et de conciliation pour les plus de 5000 locataires en retard dans le règlement de leur dû. Surtout aucun contentieux a été débuté.

Un vrai accompagnement a été mis en place avec une assistance individuelle pour établir un plan de solvabilisation (Fonds de Solidarité Logement, Aide d’ Action Logement ou Caisses de retraite, plan d’apurement avec lissage sur 15 mois pour les 200 récidivistes) .

Malgré toutes ces actions, certains locataires ne se sont pas mobilisés. Ca parait un comble mais c’est comme ça !

Perdurant leur passivité, Côte d’Azur Habitat se verra contraint de démarrer ou réactiver une procédure devant le tribunal. L’objectif n’est pas d’obtenir leur expulsion mais au moins à se mobiliser. C’est le minimum.

Partager

Laisser un commentaire