Covid-19 : de nouvelles restrictions pourraient toucher la ville de Nice

En visite au centre de vaccination du Palais Nikaïa, Christian Estrosi s'est confié sur la situation sanitaire des Alpes-Maritimes.

La situation demeure très difficile dans les Alpes-Maritimes. Pour lutter efficacement contre la propagation de la Covid-19, un confinement local a été mis en place pour les deux prochains week-ends. Cette mesure s’ajoute au couvre-feu en semaine. Les jours à venir seront déterminants pour observer la possible efficacité de ce dispositif. En attendant les premiers éléments de réponse, Christian Estrosi s’est rendu au centre de vaccination du Palais Nikaïa.

Le maire de la ville s’est entretenu avec des Niçois, avant de revenir sur la stratégie vaccinale mise en place. "Toutes les personnes de plus de 75 ans inscrites sur la plateforme seront vaccinées d’ici fin avril", annonce Christian Estrosi. La semaine prochaine, 30 000 doses du vaccin Astra Zeneca seront livrées dans le département. Le maire de la ville de Nice souhaite les mettre à disposition des professionnels de santé de moins de 50 ans, et des plus de 50 ans atteints de comorbidités. Les doses restantes seront en faveur des "50-64 ans hors corps médical."

D’autres mesures pourraient être mises en place

Christian Estrosi a également été interrogé sur les mesures mises en place au sein du département. Le maire de la ville de Nice n’exclut pas de prendre des mesures supplémentaires : "J’écouterai l’allocution du Premier ministre, et je me réserve le droit d’annoncer, d’ici vendredi, des mesures complémentaires." La fermeture de la Promenade des Anglais pourrait être l’une de ces mesures. Par ailleurs, la ville de Nice a officialisé la fermeture de quatre marchés. Considérés comme des marchés de textile, les marchés de l’Ariane, de Bon Voyage, de Charles Ehrmann et des Moulins sont contraints à la fermeture à partir de vendredi soir.

Les marchés alimentaires sont eux maintenus pour l’instant, mais un contrôle des jauges sera effectué afin de limiter la présence du public sur les lieux. De nouvelles mesures pourraient néanmoins être annoncées par Christian Estrosi dans les heures à venir. Cela dépendra de sa réaction vis-à-vis des annonces faites par le Premier ministre Jean Castex. Celui-ci a notamment annoncé un possible renforcement des mesures, si la situation sanitaire n’était pas en amélioration d’ici le 6 mars. Enfin, vingt départements ont été placés en surveillance renforcée.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire