COVID-19 : forte augemntation des cas de contamination

Un premier effet des fêtes de Noël ? Difficile à dire mais toujours est-il que les cas de contamination ont explosé ces dernières 24 heures, revenant au niveau d'avant deuxième confinement.

L’hexagone a enregistré un total de 26 457 nouveaux cas de patients atteint par le coronavirus. Un chiffre qui n’avait plus été aussi élevé depuis le 18 novembre pendant le second confinement. Si on peut se rassurer en disant l’on doit prendre en compte un rattrapage des données partiellement remontées hier, il n’en reste pas moins que la situation redevient de plus en plus préoccupante à la veille du réveillon et ses rassemblements programmés en famille ou entre amis.

Santé Publique France rapporte dans son bilan quotidien 303 nouveaux décès en milieu hospitalier dans la journée du 30 décembre. Au rang des bonnes nouvelles, le nombre de patients hospitalisés et en réanimation commence légèrement a décliner.

Le conseil scientifique observe cependant dans un avis rendu public qu’une "reprise incontrôlée" de l’épidémie en janvier ne peut être exclue.

Dans les Alpes-Maritimes, le taux d’occupation des lits de réanimation reste très élevé (85%) avec un nombre d’hospitalisations en légère hausse (huit personnes supplémentaires) dont 57 en réanimation (soit quatre de plus qu’hier).

À l’approche des fêtes de fin d’année, il est plus que jamais important de respecter les gestes barrières.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire