COVID 19 : l’arrêté préfectoral sur le port du masque de nouveau reconduit

Comme sur l’ensemble du territoire national, la situation sanitaire dans le département des Alpes-Maritimes continue de se dégrader. Au 30 novembre , le taux d’incidence atteint 378 cas pour 100 000 habitants et le taux de positivité s’établit à 6,2%.

Pour limiter le risque de circulation du virus dans l’espace public, le préfet
des Alpes-Maritimes reconduit, jusqu’au lundi 20 décembre inclus,
l’obligation du port du masque pour toute personne de onze ans et plus dans
l’ensemble des communes du département, dans les espaces publics suivants :

  • Les marchés de plein air,
  • Les brocantes, braderies, ventes au déballage, vides greniers et marchés aux puces de plein air organisés sur des espaces publics ou habituellement ouverts au public,
  • Les voies urbaines à la circulation piétonne,
  • Les secteurs où la circulation routière est limitée à 20 km/h,
  • Les galeries commerciales et espaces assimilés des grandes et moyennes surfaces, ainsi que leurs espaces de stationnement,
  • Les zones des centres-bourgs et centres-villes commerçants caractérisées par une forte concentration du public,
  • Lors de l’ensemble des manifestations et événements organisés dans l’espace public ou lieu ouvert au public sur le territoire du département des Alpes Maritimes,
  • Dans un périmètre de 50 mètres auto des entrées des crèches, écoles, collèges et lycées et ce 15 minutes avant et après l’ouverture et 15 minutes avant et après la fermeture de ces établissements,
  • Dans un périmètre de 50 mètres autour des accès des établissements
    d’enseignement artistique et des établissements d’enseignement supérieur aux heures de fréquentation de ces établissements,
  • Dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées des établissements recevant du public au sein desquels, le port du masque est obligatoire en vertu des dispositions réglementaires en vigueur.
Partager

Laisser un commentaire