Covid-19 : l’épidémie flambe à nouveau dans les Alpes-Maritimes sous la menace du variant Omicron

Le taux d'incidence s'affole de nouveau dans les Alpes-Maritimes, les records sont quotidiens depuis une semaine. Le nombre de patients hospitalisés est aussi en augmentation. Un mauvais signe alors que la vague Omicron n'a pas commencé.

En France, un nouveau le record de contamination vient d’être battu ce jeudi 23 décembre avec 84 272 cas positif détecté en 24h.

Dans les Alpes Maritimes, les chiffes explosent aussi avec 920 cas pour 100.000 habitants et 76 patients ont été placés en réanimation et 363 personnes en hospitalisation classique.

"Une tension qui entraine malheureusement une déprogrammation des interventions médicales et chirurgicales non-urgentes" a commenté Romain Alexandre, dirigeant de l’ARS départementale.

Seule consolation pour les autorités sanitaires :" le nombre de personnes vaccinées : 88.000 la semaine dernière dont 400 primo-vaccinés pour le week-end dernier. La situation reste tendue surtout avec l’arrivée du nouveau variant Omicron qui est très contagieux... mais on ne peut pas encore évaluer encore son impact car nous n’avons pas de recul."

Malgré que les Alpes Maritimes ne soient pas déjà assaillies de cas positifs au variant Omicron, l’Agence régionale de Santé a tout de même confirmé la découverte d’un premier cas. "Il s’agit d’un patient hospitalisé au CHU de Nice", précise Michèle Guez, directrice adjointe de la délégation départementale de l’ARS.

Partager

Laisser un commentaire