COVID-19 : Romain Alexandre (délégué départemental ARS) fait un point sur la situation

Hier soir, le délégué départemental de l'Agence Régionale de Santé, Romain Alexandre, a dressé un état des lieux de l'évolution de l'épidémie de coronavirus dans les Alpes-Maritimes.

Le taux d’incidence poursuit sa lente décrue. Pour 100 000 habitants, il est passé de 133 nouveaux patients infectés vendredi soir à 110 ce lundi. "Cette décroissance doit s’observer dans la durée afin de pouvoir affirmer une réelle diminution du taux d’incidence", précise Romain Alexandre.

Une cinquantaine de patients sont actuellement hospitalisés dans les établissements de santé publics et privés du département. Le nombre de réanimations est en constante augmentation depuis le mois de juillet passant de trois à une quinzaine de patients. Un chiffre inquiétant, mais qui reste désormais stable. Pour le délégué départemental de l’ARS, "l’enjeu majeur est de pouvoir préserver les capacités de ranimation dans le département pour pouvoir assurer une activité de soin programmé, en parallèle de l’activité covid, qui nécessite de la réanimation. Aujourd’hui il convient de tout faire pour éviter d’avoir accès à la réanimation afin de préserver les personnes ayant besoin de soins programmés."

De son côté, le Préfet a attiré l’attention sur le sujet de la sécurité routière : "nous avons un nombre de polytraumatisés qui ne fait qu’augmenter". Le nombre d’accidents graves est également en forte augmentation, entrainant des besoins en service de réanimation. "J’en appel à la raison et au civisme de nos Maralpins. Une campagne de sécurisation menée par les forces de l’ordre a déjà débuté."

Ce week-end un grand nombre de procès-verbaux pour excès de vitesse et comportements dangereux ont été établis par les services de gendarmerie.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire