COVID : première contamination au variant en France

Ce vendredi 25 décembre les autorités sanitaires françaises ont découvert le cas d’une première contamination au variant VOC 202012/01 du Covid-19. Une variante est très présente actuellement dans la région du sud-est de l’Angleterre.

Détecté à Tours, le premier cas est un Français résidant dans la capitale anglaise. Le ressortissant est arrivé le 19 décembre dans l’héxagone en provenance de Londres puis a été détecté positif au CHU deux jours plus tard. Il est actuellement en isolement dans son domicile mais ne présente aucun symptome au Covid-19.

Santé publique France et les Centres nationaux de référence en lien avec les laboratoires d’analyses ont mis en place un système de surveillance et de détection des possibles cas d’infection ou de portage du variant VOC 202012/01. De nombreux prélèvements positifs peuvent faire penser au variant VOC 202012/01. Ces derniers sont en cours de séquençage dans les laboratoires du CNR.

Le variant ne touche pas que l’Angleterre et le Royaume-Uni puisque des cas ont été confirmés dans plusieurs pays d’Europe. C’est pour cela que les autorités rappellent que le respect immédiat de l’isolement est important. Que cela soit pour une personne atteinte du virus ou un cas contact. De plus, les autorités sanitaires sont mobilisées pour s’occuper le plus rapidement possible afin d’éviter la propagation de variants du SARS-CoV-2.

Pour toutes les personnes souhaitant venir du Royaume-Uni en destination de la France, un test sensible et récent au résultat négatif est obligatoire.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire