Dans les Alpes-Maritimes, les bars et restaurants fermeront à 2h du matin le soir du nouvel an

Le préfet des Alpes-Maritimes a pris de nouvelles mesures notamment pour freiner l’épidémie de Covid. Elles seront valables du 31 décembre à 18h jusqu’au 2 janvier à 6h, dans toutes les communes du département.

Après concertation avec les élus, Bernard Gonzalez, le préfet des Alpes-Maritimes, autorise les bars et restaurants à fermer à 2h du matin le soir du nouvel an. Il précise également que la fin du service devra s’effectuer à 1h.

Via un communiqué, il a également précisé que les mesures suivantes seraient mises en place dans tout le département du 31 décembre à 18h au 2 janvier 2022 à 6h :

- La consommation de boissons alcoolisées sur les places, voies et lieux publics, en dehors des terrasses de restaurant et débits de boissons autorisés, est interdite.
- La consommation de nourriture en déambulant sur les places, voies et lieux publics, en dehors des terrasses de restaurant et débits de boissons autorisés, est interdite.
- Toute diffusion de musique amplifiée, par des hauts-parleurs notamment, est interdite dans l’espace public.
- Dans les débits de boissons et restaurants, l’arrêt du service devra être organisé à 1h et ces établissements devront fermer leur portes à 2h dans la nuit du 1er janvier 2022, sans possibilité pour les maires de pouvoir déroger à cet horaire.
- Toute activité dansante dans les établissements recevant du public ainsi que dans l’espace public est également interdite.

Par ailleurs, « afin de garantir la sécurité de tous durant les fêtes de fin d’année », la distribution, la vente et l’achat de carburant, combustibles corrosifs et gaz inflammables au détail sont interdits dans tout récipient transportable - sauf en cas de nécessité justifiée et vérifiée par les services de police et de gendarmerie - du 30 décembre au 2 janvier.

« Les détaillants, gérants et exploitants de stations services, notamment de celles qui disposent d’appareils automatisés permettant la distribution de carburants, doivent prendre les dispositions nécessaires pour faire respecter cette interdiction », précise la préfecture.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire