Décès d’Anita Garibaldi, arrière-petite fille de Giuseppe Garibaldi

Le nom de Garibaldi restera toujours associé à la ville de Nice, lieu de sa naissance même si, le "héros de deux mondes" a pris le large dès son adolescence pour avoir ensuite des rapports contrastés, notamment à l'occasion de la réunion de Nice à la France en 1860.

Parmi ses descendants, nombreux et pas toujours à l’unisson entre-eux, madame Anita Garibaldi, arrière-petite-fille de Giuseppe Garibaldi était celle qui conservait les plus strictes rapports avec Nice. Présidente de la "Fondation Garibaldi", elle essayait de rassembler les garibaldiens du monde entier. Elle vient de nous quitter.

Christian Estrosi, maire de Nice, a voulu la rappeler dans un communiqué : "parmi la nombreuse descendance de notre héros, Anita Garibaldi était la plus fidèle à Nice, qu’elle a honorée de sa présence à plusieurs reprises. Ensemble, nous avons veillé à préserver et perpétuer le souvenir de ses glorieux ancêtres dont les combats pour la République et la liberté sont toujours d’actualité. Le 4 juillet 2013, jour anniversaire de la naissance de Giuseppe Garibaldi en 1807 dans le quartier du port, la Ville de Nice a fait d’Anita Garibaldi une de ses citoyennes d’honneur, un titre que j’ai eu la chance de lui décerner moi-même. C’est pourquoi aujourd’hui, je suis partagé entre l’émotion de l’avoir perdue et la fierté de l’avoir connue. »

Partager

Laisser un commentaire