Des pompiers en uniforme en première ligne de la manifestation anti-vaccin

Samedi 31 juillet, comme depuis plusieurs semaines, les anti-vaccins et opposants au pass sanitaire ont défilé à travers la France. Particulièrement nombreux à Nice, ils étaient 6 500 à défiler ce week-end, parmi eux, en première ligne, plusieurs pompiers de Nice et de la région en uniforme.

Alors que la France commence à s’habituer aux manifestations des anti-vaccins et opposants au pass sanitaire, une image à marqué la manifestation qui s’est déroulé à Nice samedi dernier. En effet, on retient la présence d’une dizaine de pompiers de Nice en uniforme. Ils ont participé à ce rassemblement pour montrer leur opposition au pass sanitaire et à la vaccination obligatoire.
Dans le cas où le Conseil Constitutionnel adopterait le projet de loi anti covid le jeudi 5 août, les pompiers devront obtenir un schéma vaccinal complet avant le 15 septembre. Selon Nice Matin, déjà plus de la moitié des pompiers de la région auraient effectué leurs deux doses, dans le cas contraire les pompiers seraient sanctionnés.

Ce n’est pas seulement à quoi s’exposent les pompiers qui ont défilé ce samedi, en effet malgré le droit à la manifestation commun à tous, ils ont interdiction de manifester avec leur uniforme. Charles Ange Ginésy, président du SDIS ( Service Départemental d’Incendie et de Secours des Alpes-Maritimes), a commenté cet événement. Pour lui, les pompiers qui ont manifesté représentent « une infime minorité », mais cette action à « sali la profession » et fait maintenant appel au droit de réserve.
Face à ce non-respect des articles L. 211 - 1 à L. 211 - 4 du code de la sécurité intérieure qui disposent que « le port de la tenue d’uniforme est strictement prohibé en dehors de l’exercice des missions de sécurité civile », Charles Ange Ginésy a saisi le contrôleur général René Dies pour régler cette affaire et prévoir des sanctions.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire