Démolition du TNN : le Ministère de la Culture donne son accord

Il y a quelques mois, Christian Estrosi avait fait part de sa volonté de détruire le Théâtre National de Nice qui sera remplacé par trois autres salles à différents endroits de la ville. Pour se faire, il lui fallait l’autorisation de la Ministre de la Culture, c’est maintenant chose faite.

Comme le stipule la loi, « aucune salle de spectacles publics spécialement aménagés de façon permanente pour y donner des concerts, des spectacles de variété ou des représentations d’art dramatique, lyrique ou chorégraphique, ne peut [...] être démolie sans que le propriétaire ou l’usager ait obtenu l’autorisation du ministre chargé de la culture ».

C’est donc dans un courrier datant du 2 décembre dernier que l’actuelle ministre chargée de la culture, Roselyne Bachelot-Narquin, a donné son accord pour la démolition du TNN.

Dans cette lettre, la ministre mentionne notamment le programme de transformation urbaine et de végétalisation de la ville, ainsi que la nouvelle offre culturelle, comme arguments en faveur de la destruction du TNN.

Elle confirme également que ce bâtiment nécessite de lourds travaux et « ne permet plus de déployer une capacité d’accueil et une offre culturelle adaptée aux attentes de la population ».

Roselyne Bachelot-Narquin précise cependant qu’elle souhaite que la continuité de l’activité du Centre dramatique national soit assurée, « notamment dans la programmation et dans le travail des équipes artistiques ».

Dans un communiqué paru ce mercredi 8 décembre, Christian Estrosi a tenu a remercier la Ministre.

« Le prolongement de la Promenade du Paillon est une formidable opportunité de continuer cette transformation, dans l’esprit de nos anciens qui constituaient le Consiglio d’Ornato au 19e siècle, en repensant notamment notre offre harmonieuse en matière de théâtre et d’arts vivants. Par cette approbation de démolition, le Ministère de la Culture va dans le sens de cette ambition. Je m’en réjouis et m’engage à la réussite de ces projets pour le bien des Niçois ».

La communication du Ministère de la Culture a relancé les opposants à ce projet. Le RN a annoncé qu’il présentera une motion lors du Conseil municipal de vendredi.

Patrick Allemand, président de "Nice au coeur" dénonce "une décision purement politique que rien ne justifiait au plan culturel".

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire