Deux fois moins de visas pour les pays Maghreb

Le président de la république Emmanuel Macron a pris la décision de durcir l’obtention de visa pour les algériens, les marocains et les tunisiens. Une procédure mise en place dés aujourd'hui.

La France décide de durcir le ton concernant l’obtention des visas, en Algérie, au Maroc et en Tunisie. 50 % des visas ne seront plus attribués, soit un visa sur deux. D’après le gouvernement, les chiffres des expulsions des ressortissants n’ont jamais été aussi mauvais, une des raisons pour lesquelles l’obtention du visa va s’avérer être compliqué à l’avenir.

Ce matin, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal était l’invitée principale sur Europe 1, et a donc tenu à revenir sur le sujet. « C’est une décision drastique, c’est une décision inédite, mais c’est une décision rendue nécessaire par le fait que ces pays n’acceptent pas de reprendre des ressortissants que nous ne souhaitons pas et ne pouvons pas garder en France », a-t-il justifié sur Europe 1.

Le chef de l’Etat a décidé de réduire de 50 % le nombre de visas délivrés pour l’Algérie ainsi que le Maroc, et de 30 % pour la Tunisie. Selon les chiffres d’Europe 1, sur l’année 2020, 63 000 visas ont été attribués pour 96 000 demandes à des étrangers originaires de l’Afrique du Nord. Emmanuel Macron a donc demandé pour les six prochains mois une baisse d’attribution de visas qui s’élèvera à 31 500 attributions.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire