Deux-roues motorisés : STOP à l’hécatombe !

Près d’une trentaine de morts à deux-roues motorisés dans les Alpes-Maritimes depuis le début de l’année .

La situation est préoccupante. Oui, il faut frapper les esprits, mobiliser les consciences. Mettre l’opinion publique devant cette cruelle réalité. Trop de vies ont été brisées depuis le début de l’année et auraient pu être épargnées.

Les utilisateurs de deux-roues motorisés sont des usagers vulnérables. À l’échelle du pays, ils représentent 23,4% de la mortalité mais seulement 1,9% du trafic. La route est un lieu de partage où chacun doit être citoyen. Personne ne peut s’affranchir des règles du code de la route, qui s’impose à tous, automobilistes comme deux roues-motorisés.

La lutte contre l’insécurité routière passe par l’implication et la participation de tous : la responsabilité est partagée. Nous devons tous, collectivement, faire la guerre à la mortalité routière... et tout faire pour la gagner. Les conducteurs doivent se comporter en adultes responsables.

Pour Quentin Matton , Directeur de G-ADDICTION Jeunesse citoyenne, Lauréat Prix national innovation Sécurité Routière 2019, "Tant qu’il y aura des morts et des blessés sur nos routes nous aurons à progresser, à changer les comportements et, pour cela, à transmettre notamment aux jeunes les règles de base d’une conduite en toute sécurité. »

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message