Emmanuel Macron a visité les vallées après la catastrophe : "l’Etat s’engage fortement pour la reconstruction "

Emmanuel Macron, en visite dans les Alpes-Maritimes et après s'être rendu dans les vallées de la Roya, Vésubie et Tinée, a affirmé que "plusieurs centaines de millions d'euros" seraient débloqués par l’État pour reconstruire les villages ravagés par la tempête Alex. Un fonds de reconstruction sera mis en place.

Le Président de la République a rappelé le nouveau bilan qu’il avait annoncé quelques heures auparavant : "cinq victimes retrouvées, sept disparus et 13 disparus potentiels, donc un bilan humain qui est très lourd."

Une cinquantaine de communes bénéficieront de l’arrêté de catastrophe naturelle

Au total, 55 communes seront concernées par l’arrêté de catastrophe naturelle a précisé Emmanuel Macron. "Pour les particuliers qui ont subi un sinistre, pour ceux qui ont une perte d’exploitation, ils peuvent tout de suite se tourner vers leur assureur. Ce que je demande aux assureurs, c’est de faire le plus vite possible, le plus simple possible et au maximum de ce qu’il est possible de faire", a-t-il insisté.

En outre, sera mise en place une "conférence des financeurs", pour que "l’État, la région, le département, la métropole et toutes les communes qui peuvent y contribuent afin que la solidarité nationale et locale se mobilisent". L’Europe aussi "peut être mobilisée" sur les fonds d’aide aux communes sinistrées "car on ne va pas pouvoir bâtir de la même manière. Il faudra prévenir ces risques".

Très présent à côté du chef de l’État pendant toute la visite, Christian Estrosi a exprimé sa satisfaction : "après cette tragédie humaine et matérielle, les engagements du Président de la République ont été très clairs.
Je veux remercier Emmanuel Macron pour les annonces importantes faites aujourd’hui. La signature de l’arrêté proclamant l’état de catastrophe naturelle pour 55 communes touchées et la mobilisation du fonds Barnier pour la reconstruction."

Emmanuel Macron a montré son soutien aux habitants des villages sinistré notamment lors de son passage à Tende : "c’est pour ça qu’on est là, pour vous accompagner dans la durée. On va réinvestir dans la vallée... On ne va pas la reconstruire à l’identique". Lors de ces différentes visites à Breil-sur-roya, Saint-Martin-Vésubie et tout particulièrement au Palais Nikaia, lieu central de la collecte, le Président s’est montré très reconnaissant envers les bénévoles : "depuis vendredi vous comptez vos heures de sommeil sur les doigts d’une main donc votre présence me touche profondément. J’ai vu des hommes et des femmes qui ne comptaient rien, c’est ce qui me rend fier d’être là où vous m’avez mis."

Photo : K.S

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire