FACE 06, une lutte permanente face à la précarité étudiante

Dans un contexte particulier dominé par le Coronavirus, l'Agoraé FACE 06 tente par tous les moyens de subvenir aux étudiants les plus démunis.

Avec le couvre-feu déployé dans les Alpes-Maritimes, et l’obligation d’être à son domicile à partir de 18h, la situation devient critique pour certains étudiants atteints par la précarité. Pour lutter et améliorer les conditions de vie de ces jeunes, la FACE 06 (Fédération des Associations et Corporations Étudiantes) tente de trouver plusieurs solutions, à l’image de la création d’une épicerie.

Le projet mis en place concerne dans un premier temps l’alimentation, dont les produits sont tant convoités par les étudiants en difficulté financière. Au sein de l’épicerie, une panoplie de produits alimentaires mais également d’hygiènes. Mathieu Baconnier, chargé de mission dans l’association explique le déroulement : "On va chercher nos produits à la Banque Alimentaire et dans un second temps, on les vend à 15% du prix du marché à nos étudiants bénéficiaires".

Dans cette période compliquée, l’épicerie peut également compter sur l’aide et le soutien de la Ville de Nice avec, à la clé, des produits offerts, comme l’explique le bénévole responsable de l’épicerie : "On a reçu beaucoup de dons de la ville qu’on offre ensuite gratuitement aux étudiants ou aux jeunes de moins de 25 ans". Afin d’accéder à cette belle initiative de solidarité, les étudiants présentent certains papiers comme les allocations personnalisées au logement (APL), les aides parentales, le loyer ou encore sa carte d’identité.

Une preuve à l’appui afin d’éviter les abus. Un coup de pouce pour les étudiants avec la mise en place de paniers mensuels pouvant aller de 10, 14, 18 ou encore 22 euros selon les difficultés rencontrées. La distribution alimentaire, menée par des bénévoles, suit le cursus des étudiants avec une épicerie ouverte du mois octobre au mois de juin. L’initiative de FACE 06 permet aussi d’éviter le "job étudiant" qui pousse souvent les étudiants à se salarier pour pouvoir survivre.

Une cellule d’écoute pour les étudiants

Depuis l’annonce du second confinement, la FACE 06 a pris l’initiative de relancer sa "Hotline", cellule d’écoute pour les étudiants. Hormis l’aspect alimentaire, l’association basée à Nice prend également en charge la santé mentale des étudiants. Isolement, doutes, perte de repère… les étudiants peuvent compter sur la disponibilité d’un membre de la FACE 06. Avec un couvre-feu relativement tôt dans les Alpes-Maritimes comme dans beaucoup d’autres département, l’objectif est d’échanger, de partager ou de poser des questions afin de leur venir en aide.

Toutes les informations nécessaires ici : https://www.fage.org/les-assos-etud...

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire