Féminicide à Nice : l’ex compagnon de la victime est mis en examen pour assassinat

Samedi dernier, un homme s’était rendu aux forces de l’ordre et les avait conduit au corps de son ex-compagne, enfermé dans le coffre d’une voiture.

Cet homme de soixante ans, principal suspect du crime, leur avait d’abord déclaré avoir frappé son ex-compagne. Il avait ensuite avoué l’avoir étranglée.

Lundi soir, il a été placé en détention provisoire et mis en examen pour assassinat. Le procureur de la République de Nice avait annoncé l’ouverture d’une information judiciaire pour assassinat plus tôt dans la même journée. Il avait alors déclaré que « l’intéressé reconnaît à ce stade de la procédure avoir étranglé la victime à la suite d’une dispute dont les raisons sont encore à établir précisément. Ces faits s’inscrivent en tout état de cause dans la suite d’une séparation conjugale étant intervenue durant le printemps 2021 ».

À ce stade, la préméditation est privilégiée et l’ex-compagnon de la victime était inconnu des forces de l’ordre et de la justice.

Ce féminicide est le troisième de l’année 2022, après celui d’une femme de 27 ans dans le Maine-et-Loire et d’une autre de 56 ans en Meurthe-et-Moselle, toutes deux tuées à coup de couteau.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire