"Futur or not futur", le calendrier 2021 intriguant des étudiants du BTS COM du Parc impérial

Malgré la crise sanitaire, le BTS communication du lycée du Parc impérial a sorti son calendrier 2021. Cette année, le thème "Futur or not futur" est à l'honneur pour un calendrier mêlant audace et réflexion.

Qu’est-ce que c’est ? Telle est la question posée et signifiée dans chaque visuel par un graphique imaginatif pointant vers un objet, une forme, un animal, une trace ou une personne. Un travail de longue durée a pris fin. Alors que le début du concept voit le jour en octobre 2019, c’est en cette fin d’année 2020 que le calendrier est finalisé. L’idée de ce thème futuriste prend forme dès les premières concertations, il y a derrière ce calendrier une véritable volonté de faire réfléchir le public comme l’explique Claire Verani, attachée de presse du projet : "On s’est dit que le thème futuriste, les imaginations du futur étaient intéressants, nous voulions poser un questionnement à savoir la limite entre le futur et le présent". Quelles peuvent être les conséquences futures de notre présent ?

Derrière ce calendrier 2021 recherché et innovant, un petit groupe de 6 élèves du lycée du Parc impérial. Deux graphiques par personne, le défi est relevé pour ses étudiants en communication. Sous la houlette de M.Alves référent au sein de l’établissement, la réalisation du graphisme prend place. Un travail par étapes, une réalisation sur "Photoshop", des rectifications, puis la consécration, l’heure du shooting photo avec le photographe partenaire : "C’est un moment fatidique, on montre au photographe l’idée que l’on veut retransmettre. C’est une grosse journée, il faut tout préparer, c’est beaucoup d’organisation" précise l’étudiante par voix téléphonique.

Avec des conditions étriquées pour cause de la Covid-19, la finalisation du projet prend fin après quelques retouches. Un calendrier pensé, élaboré avec intelligence, les étudiants n’ont pas fait les choses qu’à moitié.

Janvier puis février, les hostilités sont lancées

Alors que les calendriers se succèdent au lycée du Parc impérial, le thème "Futur or not futur" est initialement un cadeau pour les partenaires de l’établissement, mais aussi pour les acteurs essentiels dans l’apprentissage des élèves. " On envoie le calendrier à nos partenaires, à notre photographe mais aussi aux entreprises qui prennent nos élèves un stage afin de les remercier" indique Claire Verani, protagoniste du calendrier.

Sur le premier visuel destiné au premier mois de l’année, le graphisme dévoile une femme de dos sans doute sur le point de se marier. Un bouton technologique au niveau de la nuque avec le doigt d’un homme prêt à appuyer. "Programmé pour aimer" est le premier questionnement du mois de janvier. À la clé, les avancées de la robotique avec la notion des sentiments entrant en jeu. Une réflexion pertinente. En chine, un habitant s’est uni pour la vie avec un robot. Est-il capable de développer des sentiments ? L’être humain peut-il tomber amoureux d’un robot ? Telle est la question.

Alors que le mois de février a débuté il y a peu de temps, le sujet actuel laisse perplexe. Le rôle des caméras de surveillance, votre vie contrôlée par les entreprises, ce questionnement présage des débats explosifs sur la présence de vidéos de surveillances. Le monde évolue, une panoplie de réflexion intervient. Tout au long de ce calendrier passionnant, plusieurs thématiques vont défiler, des constats identifiés mais une chose reste incertaine, il s’agit bien évidemment du futur.

Découvrez les coulisses du calendrier 2021 intitulé "Futur or not futur" ici : https://www.instagram.com/p/CH7mp4BIm-0/

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire