Gestes barrières : le Préfet appelle chacun à faire preuve de bon sens

Suite à de nombreuses modifications des dispositions concernant le port du masque, ce qui a entraîné une certaine interprétation personnelle de ce qu'on doit ou pas faire et comment, la Préfecture a émis un communiqué qui devrait clarifier la situation. Au moins, on l'espère compte tenu des réticents aux normes, surtout à celles qui ne leur conviennent pas personnellement.

(i) Les usagers utilisant un mode de circulation douce (vélo, trottinette, skate, rollers,
overboard...) se trouvant sur une voie dédiée de type pistes cyclables, routes, chemins ne sont pas soumis au port du masque lorsqu’ils exercent leur activité sportive.

Ils doivent néanmoins en revanche toujours être en possession d’un masque afin de protéger immédiatement dans les situations suivantes :

- activités exercées à proximité d’une zone de forte concentration de personnes,

- arrêt à proximité d’une zone à forte concentration de public.

Les joggeurs sont astreints, comme les piétons, d’exercer leur activité masqués.

Concernant le port du masque dans les véhicules, celui-ci n’est pas nécessaire lorsque le conducteur est seul ou accompagné d’un ou plusieurs membres de son foyer.

Partager

Laisser un commentaire