Ineos et l’OGC Nice a lancé le Daily Mile dans les écoles niçoises

Ce jeudi 18 novembre, un concept d’activité sportive soutenu par Ineos et l’OGC Nice a été lancé dans une école niçoise.

On le savait déjà, l’OGC Nice agit beaucoup pour l’enfance et particulièrement en cette semaine destinée aux droits de l’enfant.
Hier, c’est un nouveau projet, le Daily Mile, qui a été lancé dans l’école élémentaire Terra Amata située près du Port niçois .
Le Daily Mile a un concept simple qui consiste à faire courir ou marcher les élèves tous les jours pendant 15 minutes (l’équivalent d’un mile) dans le but que l’activité physique devienne une habitude pour les enfants et qu’un impact positif sur leur santé soit provoqué.

Pour accompagner ce premier lancement à Nice et en France, de nombreuses personnalités étaient présentes à l’École Terra Amata.
Deux élus de la Mairie : Jean-Marc Giaume, l’adjoint délégué au sport et Anthony Borré, premier adjoint de Christian Estrosi.
On retrouvait aussi le board de l’OGC Nice : le Président du Gym et d’Ineos, Jim Ratcliffe, le président du club azuréen, Jean-Pierre Rivère et même un joueur de l’équipe première : le défenseur Autrichien Flavius Daniliuc.

Ce dernier a couru avec les enfants les 1,6 kilomètre pendant 15 minutes avant d’expliquer la nécessité d’une activité sportive régulière : “Quand j’étais petit, c’était tout pour moi. Pouvoir courir, se défouler, être dehors.. Un projet comme celui-ci ne peut être qu’être bon pour leur futur et leur santé. S’ il commence très tôt, ils pourront avoir cette habitude pour l’avenir”.

Les dirigeants de l’OGC Nice ont eux aussi exprimé l’importance que les enfants pratiquent le sport ou une activité physique à l’école pour leur bien-être et leur santé :

“Le sport et l’école, il n’y a rien de mieux. Je trouve cette initiative remarquable et elle peut être très inspirante pour les futures générations de politique. Je pense que si un jour en France on arrivait à mettre un peu plus de sport à l’école et au quotidien avec des installations dignes de ce nom, on fera certes un investissement un peu lourd au départ mais grandement bénéfique pour les français et la population française...
Quel que soit le sport que l’on pratique, cela permet d’avoir un équilibre intérieur, de faire des efforts, je pense que les enfants doivent encore apprendre beaucoup de valeurs.”
a déclaré Jean-Pierre Rivère.

Jim Ratcliff, le propriétaire d’Ineos et du Gym a rejoint son président en exprimant l’impact positif sur les générations futures : “Aujourd’hui les enfants sont de plus en plus accaparés par les écrans, et peuvent manger plus que ce qu’ils ne devraient. C’est donc très important de faire de l’exercice et que sa soit ancré dans leur quotidien dès leur plus jeune âge car on voit les bénéfices sur le long terme.”

Le propriétaire anglais est aussi revenu sur l’histoire de ce projet, d’abord lancé aux Royaume-Unis en 2012. "L’idée est venue d’une directrice d’école écossaise qui trouvait que ses élèves ne faisaient pas assez d’exercice. L’idée de faire un miles par jour lui est venue, mon frère Bob, l’a rencontré, et ensemble ils ont développé le Daily Mile”.

Aujourd’hui ce sont plus de 3 millions d’enfants dans le monde qui participent au Daily Mile. Avec ce lancement en France, ce chiffre va encore grandir. Rien qu’à Nice, ce sont 73 écoles qui vont prendre part à ce projet.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire